04
Juil 13

 

C’est avec regret que les Etudiants Démocrates Humanistes ont appris la démission de Marie-Dominique Simonet de son poste de Ministre de l’Enseignement obligatoire et de promotion sociale.

Discrète mais efficace, Marie-Dominique Simonet est une personnalité qui se dépense sans compter pour les causes auxquelles elle croit, notamment pour l’amélioration de l’enseignement supérieur et obligatoire dont elle a eu la charge successivement.

Deux actes nous font espérer que cet arrêt dans son parcours ministériel n’est que provisoire. D’une part, son investissement sans relâche pour augmenter considérablement le budget de la recherche en Fédération Wallonie-Bruxelles et d’autre part sa méthode de travail. Celle-ci est basée sur la concertation et n’emploie que rarement l’outil législatif. Cette méthode a permis d’aborder l’enseignement, domaine primordial pour le cdH, par des débats sereins et constructifs.

Nous tenons à remercier une femme de caractère et de conviction pour ses apports bénéfiques à la formation des jeunes générations. Les Etudiants Démocrates Humanistes lui souhaitent d’affronter la maladie avec la même ténacité que celle dont elle a pu faire preuve durant ces neuf dernières années.