Arnaud est un étudiant vivant, comme beaucoup, dans un logement étroit et vétuste. A l’approche des vacances hivernales, il se morfond dans sa cage à poule. Il ne lui reste, après avoir revendiqué bien haut, à la télévision, un kot moins cher et de meilleur qualité et après avoir promené sa cage à poule durant les 24h vélos, qu’une seule personne sur qui il peut compter : Le père Noël !

  • La réduction du coût des kots dans la déclaration fiscale des parents.
  • La construction par les universités de nouveaux parcs locatifs modernes.
  • La rénovation et l'aménagement des Kots grâce à des partenariats Public-Privé avec des critères en matière d'isolation et d'économie d'énergie.
  • L’instauration d’un bail étudiant de 10 mois avec possibilité d'extension.
  • La mise en place par la Région Wallone d’un label «Top Kot».